Qu’est-ce que la République Bidouille ?

La République Bidouille est l’ensemble de la communauté participant à l’alimentation de notre mouvement.

  • Elle met en place de nombreux projets libres, documentés et accessibles sur un wiki [lien wiki].
  • Tous ces projets sont valorisés lors de l’événement annuel Open Bidouille Camp 33.

Elle se propose d’accompagner durablement les citoyens dans leur appréhension des multiples transitions de notre société.

Loin d’être un espace de théorisation détachée, La République Bidouille est avant tout un espace décalé où l’on construit du savoir ensemble.

Elle soutient de nombreux projets citoyens qui explorent la création d’objets, d’outils ou projets proposant des alternatives écologiques, numériques, économique ou sociétales.

Le manifeste République Bidouille

Préambule

En ce jour, 30 Ventôse CCXXV est constituée la République Bidouille.

La République Bidouille est un collectif ouvert. Ses membres conçoivent la création comme un acte d’expression, d’apprentissage, un moyen de faire société et un exercice de déconstruction de notre environnement au sens large. Elle promeut, par tous les moyens, le faire soi-même comme acte d’émancipation et comme pratique sociale.

Art. 1 : La république Bidouille est itinérante.

Elle  a pour objet de proposer, en tous lieux et par tous les moyens, des expériences libératrices par le faire soi-même. Elle promeut une citoyenneté à travers un rapport actif monde, pour ses membres comme pour le public.

Art. 2 : La république Bidouille est créative.

Elle encourage le faire soi-même au-delà du loisir, comme acte d’émancipation par l’implication dans le monde. Elle organise des moments de sociabilité par la pratique avec des moyens légers et sans prérequis. Elle produit avec le public, autant pour le processus que pour le résultat.

Art. 3 : La république Bidouille est critique.

Elle propose des moments de déconstruction critiques de notre environnement technique, notamment numérique. Elle ne prend pas pour acquis les usages technologiques, mais les interroge pour favoriser une appropriation porteuse de sens et d’émancipation.

Art. 4La République Bidouille est hackeuse.

Elle privilégie le détournement à l’utilisation sage d’outils disponibles. Bidouiller est à la fois une nécessité pratique et un acte constitutif de notre démarche. Les objets techniques, les paysages, les villes, les savoirs évoluent par leur manipulation et leur détournement.

Art. 5: La République Bidouille est libriste.

Elle place toutes ses productions sous licence libre. Elle les publie systématiquement en ligne et sur tout support qui permet une plus large diffusion. Elle encourage la dynamique contributive dans ces projets.

Art. 6 : La République Bidouille est durable.

Elle préfère le recyclage à la consommation, les créations pérennes distribuées à l’événementiel sans lendemain. Les déchets de nos actions font toujours l’objet de valorisation.

Art. 7 : Vive la République Bidouille !

Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !